Impact pronostic de CEBPA et interaction avec FLT3 et NPM1

Imprimer cet article Imprimer cet article

Prognostic Significance of CEBPA Mutations in a Large Cohort of Younger Adult Patients With Acute Myeloid Leukemia: Impact of Double CEBPA Mutations and the Interaction With FLT3 and NPM1 Mutations.
Green CL, Koo KK, Hills RK, Burnett AK, Linch DC, Gale RE.

J Clin Oncol. 2010 Jun 1;28(16):2739-47. Epub 2010 May 3.
PMID: 20439648 [PubMed – in process]

La prise en charge des leucémies aiguës myéloblastiques (LAM) est de plus en plus une stratégie sur le risque de la maladie. La cytogénétique a permis de classer les LAM en trois groupes : bon pronostic (t(8;21), inv(16), t(15;17)), mauvais pronostic (caryotype complexe, anomalies du 7…) et de pronostic « intermédiaire » en particulier pour les LAM à caryotype normal dont l’évolution était très variable. L’arrivée de la biologie moléculaire a permis de mettre en évidence des mutations ou anomalies de gènes qui ont intérêt pronostic dans ces LAM à caryotype normal (FLT3, NPM1 et CEBPα, 3 gènes dont l’étude fait maintenant partie des analyses de « routine » et plus récemment les gènes IDH1 et IDH2).

Les mutations de CEBPA sont retrouvés dans 10% des LAM, en particulier dans ce groupe de patients à risque intermédiaire. Elles seraient associées à un bon pronostic. La réalité serait plus complexe d’après quelques études plus récents :

  • seule les mutations doubles de CEBPA seraient de bon pronostic (Wouters BJ et al: Blood 113:3088, 2009 et Pabst T et al: Br J Cancer)
  • le bon pronostic ne serait également conservé qu’en l’absence de duplication en tandem de FLT3 (Renneville A. et al: Blood 113:5090 2009)

Les auteurs ont repris ici 107 patients avec mutations de CEBPA parmi 1427 patients traités dans les protocoles du MRC de 1988 à 2002, soit 7% de patients porteurs de mutations.

Qu’en retenir ?

  1. Les patients porteurs d’une double mutation  ont une meilleure survie à 8 ans (54% vs 34% CEBPA wild type vs 31% CEBPA simple mutation)
  2. Ce bénéfice en survie disparaît en cas d’association à une duplication en tandem de FLT3
www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

About the Author

Médecin - spécialité : hématologie Webmaster du site PJH